UNE HISTOIRE A PARTAGER

L’Histoire n’est pas matière à être oubliée mais au contraire à être racontée. Celle-ci nous aide à entrevoir d’où nous venons et où nous allons… Raconter l’histoire du Stade Clermontois Omnisports, c’est avant tout la volonté de se remémorer et de perpétuer le souvenir. C’est aussi l’opportunité de rendre hommage aux grandes figures de notre club qui ont façonné «  le plus ancien club sportif de la métropole ». Crée en 1905, le Stade Clermontois a connu de nombreuses phases de développement permettant à l’association de se pérenniser.

                                                                      

Tout commence au début du XXe siècle… En 1905, les élèves du Lycée Blaise Pascal manifestent l’envie de s’exercer au rugby. Pratiquant ce sport sur l’actuelle Place des Bughes, « les Diables Rouges » décident de créer la première société sportive de la région, baptisée «  Club Amical Sportif du Grand Air ». Par la suite, cette association d’amis sportifs se développe et devient « l’Amical Sportif Clermontois ».

 Dans les années 1920, le premier grand développement voit le jour avec la construction du stade Philippe-Marcombes. Lieu emblématique du sport auvergnat, Il représente le territoire des stadistes du sud vêtus de rouge et de bleu, les couleurs dominantes du Stade Clermontois. En 1923, pour la première fois, le nom « Stade Clermontois » apparait suite à la fusion avec deux autres clubs de Clermont Ferrand : « Le Sport Olympique Clermontois » et le «Gaulois Athlétique Club ». Le Stade Clermontois, portant fièrement les couleurs rouge et bleu de la ville, est alors née. Le Docteur Fichot devient le premier Président du Stade Clermontois.

Quelques années plus tard, plus précisément en 1928, M. Honoré Fleury succède au Docteur Fichot à la présidence du Stade Clermontois. L’année 1934 est une année clé pour le club avec la création de la « Maison du Stade » grâce au travail et à l’abnégation de M. Fleury. Ce foyer est un véritable lieu de rencontres et d’échanges pour tous les licenciés du Stade. Très vite, les activités de ce club se multiplient. A cette époque, 5 sections telles que le rugby, l’athlétisme, la lutte, le football et le basketball masculin sont proposées aux citoyens.

Sous la direction de Raymond Perrier fraîchement élu en 1954, le Stade connait un développement époustouflant avec la création de 13 sections en 25 ans. La construction de structures d’envergures (Maison des Sports, Stade Nautique Pierre de Coubertin, rénovation du Stade Philipe – Marcombes)  fait entrer le club dans une période faste de son histoire.  En 1972, « Le Cercle Féminin Clermontois » rejoint le Stade et apporte un second souffle pour les sections féminines. Tout de suite, on constate un nouvel élan (hausses d’effectifs, nombreux titres, records) pour les athlètes. En 1988, afin de remercier M. Honoré & Jean Fleury de leurs passions, de leurs dénouements et de leurs accomplissements envers le club, le Stade inaugure le nouveau gymnase (où se situe le siège social de l’Omnisports) à leurs noms. 

 

Aujourd’hui, le Stade Clermontois Omnisports comporte 21 disciplines sportives (sections ou associations autonomes conventionnées) regroupant 4044 adhérents. La longévité du club, la qualité des infrastructures, des athlètes confirmés, des résultats probants ainsi que le professionnalisme et l’engagement des salariés et des bénévoles montrent bel et bien que le Stade Clermontois a su répondre aux grandes évolutions du milieu sportif. L’histoire du Stade Clermontois Omnisports doit être partagée dans le but de comprendre et de véhiculer des valeurs tellement nécessaire au bon fonctionnement du club.